FACILITATEUR / ACTIVATEUR DE RELATIONS SANS VIOLENCE

Dinan en Bretagne - Paris

© 2019 par Jean Luc SAUGE

06 14 47 78 94.   mail : jlsauge@gmail.com

 

Le travail que je propose afin d’activer des relations sans violence, demande en premier lieu de définir et de préciser un certain nombre de concepts afin de nous les rendre communs. Seule cette précision de définition peut nous permettre de communiquer sereinement. Quitte à s’opposer dessus. Définir c’est créer un point de départ.

 

Pour débuter, je m’appuie sur une vision de l’état naturel de l’homme comme un état de paix et de sérénité. Quand ses besoins sont comblés, quand il est en sécurité, quand il entouré de relations saines.

Quand cet état naturel est bousculé cela éveille une réponse émotionnelle : peur, colère etc.

L’ÉMOTION est le signal d’alarme du corps qui éveille en nous une réaction afin de faire face à cette perturbation.

A travers cette émotion (de la racine latine emovere « mettre en mouvement ») notre corps se prépare pour protéger son intégrité cette énergie est la COMBATIVITÉ « la disposition qui porte tout être vivant à combattre, lutter. » Une force qui est pour la survie et non contre l’autre. Ce point est pour moi fondamental.

Cette combativité peut se transformer en AGRESSIVITÉ « Tendance ou ensemble de tendances qui s'actualisent dans des conduites réelles ou fantasmatiques, celles-ci visant à nuire à autrui, le détruire, le contraindre, l'humilier, etc. ».

Cette agressivité engendre la VIOLENCE qui est : « la force exercée sur une personne ou un groupe afin de le soumettre le contraindre ou lui soutirer quelque chose ». Nous voyons ici que ces deux concepts d’agressivité et de violence sont des forces qui s’exercent contre l’autre afin de l’éliminer, de le détruire.

Virez la violence de nos vies, ne consiste pas à atténuer la COMBATIVITÉ cette force de réaction et d’opposition qui nous meut pour changer les choses, ou pour faire barrage à la violence qui nous est adressée ; c’est au contraire briser les digues construite sur cette confusion entre COMBATIVITE et VIOLENCE, c’est libérer notre pleine force à nous engager dans l’action, à faire face.

Cette énergie libérée sera mise au service d’une part de l’affirmation de soi, qui permet de poser la limite. De dire d’agir et de tout mettre en œuvre pour que cette limite soit respectée. Une action pour sa sauvegarde et non contre l’autre.

Elle sera mise également au service de sa #CREATIVITE définie comme suit : « Capacité de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné. »

Un positionnement et une créativité misent au service du retour à l’état de paix dans une situation relationnelle transformée.

#Virerlaviolence de notre vie nous demande donc :

· De cultiver notre intelligence émotionnelle.

· De comprendre et démonter les mécanismes qui font glisser la relation vers la violence.

· De vivre de pratiquer et de s’entrainer à activer notre combativité sans recourir à la violence.

· De travailler sur l’affirmation positive de soi et sur sa capacité à faire face.

· De mobiliser sa créativité afin de la mettre au service de relations saines et bienveillantes.

C’est le travail que je propose à travers mes formations, mes coachings et mes stages.

Activer des relations sans violence

Définitions des concepts